Compostage

Le compostage est un processus biologique aérobie de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de l'élevage, biomasse, déchets organiques d'origine ménager, etc) en un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques, le compost. Le compostage peut être réalisé dans des composteurs à l'échelle d'un foyer ou de quelques foyers ou, à plus grande échelle, sur des parcelles de terres agricoles pour convertir les fumiers ou encore, des plate-formes pour convertir les déchets ménagers, des chutes de biomasse.

Source : Wikipedia

L'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) a publié un petit guide pour fabriquer son propre compost domestique :

Effet sur la structure du sol :

  • amélioration de la structure du sol par augmentation des agrégats (pénétration des racines facilitée et exploitation du sol favorisée);
  • meilleur perméabilité à l'air et à l'eau;
  • meilleur rétention d'eau (effet éponge);
  • réduction importante de l'effet du gel, de l'érosion (de l'eau et du vent) et diminution de la dessiccation par ventilation;
  • le compost de couleur foncée, augmente l'absorption des rayons solaires (réchauffement).

Effets sur les caractéristiques physico-chimiques du sol :

  • en se minéralisant, le compost fournit des substances nutritives progressivement assimilables par les plantes;
  • le compost bien mûr évite une acidification du sol ou corrige l'acidité d'un sol par effet tampon.

Effets sur la biologie :

  • la présence de micro-organismes divers dans le compost, augmente l'activité biologique du sol qui fixe par exemple l'azote de l'air ou rend assimilable par les plantes du soufre, du phosphore, des oligo-éléments,… contenu dans les roches; (Cette activité biologique favorisée, répercute elle-même ces effets sur la structure du sol et ces capacités physiques et chimiques)
  • l'activité microbienne limite le développement d'organismes pathogènes (directement dans le sol ou dans les plantes par absorption par celle-ci de substances actives, d'hormones ou d'antibiotiques);
  • permet un meilleur développement racinaire (mycorhizes plus actifs).

Source : compostage.info

  • activites/agroecologie/compostage.txt
  • Dernière modification : 05/08/2020 13:18
  • de Stéphane Paillet